30.1.13

Arthur

J'ai perdu l'équilibre.
Sur un fil, comme un funambule,
au dessous, il y a le vide.
 
Je suis figée.
 
Il nous a quitté
et pourtant il faut avancer.
 
Elle m'a dit qu'il était, sans doute,
une étoile filante
qui brille si fort
répand amour, joies et sourires sur son passage
mais disparait si vite.
 
Juste le temps de faire un vœux.
 
J' attend le printemps, l'été
les saisons où la chaleur réchauffera nos cœurs
où la vie nous paraitra plus douce
où son sourire éclatant imprimé sur le papier
ne nous fera plus pleurer.
 
Là, je planterai arbres et fleurs en son honneur,
je chanterai à tue-tête dans la voiture, les fenêtres grandes ouvertes,
je peindrai les murs aux couleurs de l'arc en ciel,
 
et je sentirai, tout au fond de moi,
sa présence rassurante qui guidera mes pas. 

 Autoportrait. Arthur à papa
 
 
 

8 commentaires:

Papillon a dit…

Pensées, chère Lisa.....

Mulot Bricole a dit…

Je t'embrasse si fort ma Lisa !

ELO °° a dit…

De belles, douces, tendres pensées pour toi, pour vous, pour lui ***

Tiphaine a dit…

plein de pensees....

krisstl a dit…

Douces pensées

krisstl a dit…

Douces pensées

minabulle a dit…

Toutes mes pensées vont vers toi Lisa...

Miss Zen a dit…

Très beau texte qui me touche tout particulièrement - suis de tout coeur avec toi ......