7.9.09

Summer time "braderie"


Week end festif à la braderie de Lille!
Des découvertes, de belles trouvailles, je suis rentrée avec un tas de petites merveilles dans les bras...

Mais la braderie ce n'est pas que "les bonnes affaires" c'est aussi les repas festifs dans toutes les rues de la ville avec les traditionnelles "moules-frites"
que l'on mange en discutant avec ses voisins de table.

*
collection de téléphones et chandeliers, boulevard Vauban, Lille 2009.
*
Pieter Bruegel Le repas de noce 1658.

Voilà mon summer time Melle Mulot!

10 commentaires:

pödane a dit…

oh cette braderie....j'en rève!

la lune dans le ciel a dit…

tu sais que je suis originaire du Nord et que je n'ai jamais fait la braderie de Lille...la honte ! ;)
Non mais sérieusement, j'aurai tant aimé y être et ramener un tas de petits trésors...les moules frites, je les mange au vinaigre et toi ?

ci et là a dit…

Je rêve d'y aller moi aussi et je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas encore fait. Pourquoi attend on toujours pour faire les chose ? Pffff.

blabla, etc a dit…

c'est fascinant
d'avoir choisi
le même peintre
pour dépeindre
la braderie...
pas spécialement
d'affaires de mon
côté, mais une
collection de sons
d'images & de
souvenirs !

Claire a dit…

Lille et Bruegel... Excellente association! Ambiances similaires 350 ans plus tard!
Et de rien pour le "prix", tu le mérites amplement et j'adore ton univers, sincèrement! Lieu de détente et de ressource!

Flo du désert a dit…

aaaahh la braderie de Lille, ça ne peut que m'évoquer une ambiance festive et chaleureuse, pleine de souvenirs pour moi!!! chouette évocation ;-)

broderies graphiques a dit…

coucou dam'belette,
c'est génial tous ces téléphones et ces bougeoirs... ça donne envie d'aller voir de plus près cette braderie de Lille...
belle association.
à très vite, des bizzzz

christyn a dit…

Les tables de galettes portées par les serviteurs et l'abondance des convives, serrés les uns près des autres se rapprochent en effet de cette centaine de bougeoirs mêlés les uns aux autres et puis ces téléphones en surnombre..
Bruegel est le peintre de la multitude, bien vu.
christyn

13zor a dit…

haaa tu as trouvé des belles choses!! (cfr ton commentaire) c'est toujours gai de revenir avec ses trésors. ce dimanche il y a une brocante spéciale fifties, sixties, seventies, eighties à Bruxelles, j'y serai ;) et peut-être à Lille l'année prochaine :)

masyl a dit…

Marrant que tu es associée le même peintre pour la même braderie que Blabla !